Notre critique sur Kingsman : Action et humour british

Sorti il a quelques mois au cinéma, Kingsman : le Cercle d’Or est disponible depuis peu en streaming et ce film réalisé par Matthew Vaughn est une agréable surprise après son prédécesseur.

Cette suite réunit de très bons acteurs. Il y a bien entendu l’étoile montante Taron Egerton, mais aussi Channing Tatum en cowboy fringant, un Colin Firth avec toujours autant de classe, la sublime Halle Berry dans un rôle plutôt discret et enfin la talentueuse Julianne Moore. Cette dernière joue Poppy, une fan des années 50 n’étant autre que la leadeur du cartel de la drogue le plus puissant du monde.

Le scénario conjugue simplicité et efficacité. La cheffe de la pègre fait produire et diffuser un nouveau stupéfiant pouvant tuer son consommateur en quelques jours. Elle fait ainsi du chantage au gouvernement des Etats-Unis pour légaliser sa marchandise. Après la destruction de leur QG, les agents secrets britanniques se rendent aux USA pour collaborer avec l’organisation Statesman et ses espions pour combattre cette “marraine” du crime. Bien entendu, Eggsy et ses alliés connaîtront de multiples rebondissements.

Justement, si la trame est somme toute très classique, elle est compensée par quelques twists bienvenus qu’on ne va pas vous spoiler. Il y a aussi les traditionnelles scènes d’action. Elles sont plus que jamais dynamiques et pêchues, même si souvent exagérées et peu réalistes. L’humour ironique à la British s’exprime ponctuellement. Il fonctionne la plupart du temps avec son lot de moments comiques et de répliques bien placées. Rappelons que c’est une parodie de James Bond mais tout de même plus fine que ce qu’on a pu voir chez le regretté Leslie Nielsen.

Notre note finale : 14,5/20

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *