Seven Sisters : Petite critique de ce film SF

Seven Sisters est un film très apprécié par la critique et dans lequel la très sexy Noomi Rapace se multiplie par 7 ! Alors qu’est-ce que ce long-métrage remarqué vaut réellement ?

 

Le synopsis est lourd de sens et parle de lui-même : en 2073, la planète connaît une surpopulation humaine ingérable. La réponse pour y remédier est l’instauration d’une politique de l’enfant unique. Les frères et soeurs sont kidnappés pour être cryogénisés par une terrible police. Cependant, des filles septuplés parviennent à mener une double vie grâce à leur grand-père. Seront-elle percées à jour une fois adulte ?

Déjà, saluons la performance de l’actrice principale (s’étant déjà faite remarquer dans Prometheus). Elle parvient habilement à jouer toutes ces femmes ayant le même physique mais des personnalités bien différentes. Nous avons aussi le plaisir de voir Willem Dafoe un moment à l’écran dans un second rôle touchant, ainsi qu’une Glenn Close faisant un come-back remarqué pour faire une méchante sans pitié pensant que la fin justifie les moyens.

Après ce casting bien trouvé, le point fort de cette oeuvre dystopique est sans hésiter son concept. On nous montre un futur où la promiscuité urbaine est insoutenable et les ressources limitées. Il faut donc prendre la délicate décision de limiter la population. La traçabilité humaine est aussi omniprésente et ceci pose donc des questions sur les effets du totalitarisme, justifié au nom de la sécurité. Seul l’amour des soeurs très unies peut triompher et faire éclater la sinistre vérité cachée de ce monde high tech cauchemardesque.

La mise en scène est menée avec brio par Tommy Wirkola (Dead Snow 1 et 2). Il n’y a pas une débauche d’effets spéciaux mais quand il y en a, ils font très bien le travail. Le tout donne une alchimie et un résultat très digestes, parsemés de twists parfois un peu téléphonés mais toujours poignants.

Notre avis : 15/20.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *